Consulting RH

SAVOIE • HAUTE-SAVOIE

Accompagnement • Développement • Formation

Cécile Bolzoni

Tél.: 06 48 33 55 45
Spécialisée :
Troubles Dys / TDAH
Soft Skills / Mad Skills

Retour en haut

Le tutorat en entreprise

  /  Articles   /  Le tutorat en entreprise

Qu’est-ce que le tutorat en entreprise ?

Le tutorat est essentiel dans un parcours d’insertion, d’intégration, de professionnalisation et d’apprentissage. Il permet de sécuriser le cursus professionnel, d’améliorer les performances et d’appartenir à une équipe, un collectif

Mais alors, c’est quoi son rôle ?

Le rôle du tuteur est d’accueillir et de guider un nouveau salarié lors de sa période d’intégration, dans l’entreprise ou encore sur un poste suite à une évolution de carrière.

Il est aussi le garant de l’apprentissage et la professionnalisation des salariés alternants. Le tuteur est très important, puisqu’il a un rôle de transmission, de veille, avec un suivi unique pour chaque salarié qu’il aura en suivi.

Pourquoi mettre en place le tutorat en entreprise ?

Le principal objectif du tutorat est de rendre rapidement opérationnel le nouveau collaborateur, tout en lui transmettant le savoir-faire et les valeurs de l’entreprise. Grâce à son soutien et ses encouragements, le salarié s’implique davantage dans ses fonctions.

Le tutorat répond à des besoins non négligeables :

  • Prépare l’arrivée d’un nouvel employé, l’intègre à son poste et à l’équipe.
  • Transmettre le savoir-faire dans l’entreprise et ses valeurs.
  • Apporte du sens à la jeune génération
  • Apporte de la reconnaissance et de la valorisation, ce qui limite le turn over.
  • Être toujours en veille sur le professionnalisme de l’équipe.

Mais doit-on être formé pour être tuteur ?

les ingrédients du tutorat

Rien n’est obligatoire pour l’intégration d’un salarié, mais fortement recommandé, car transmettre dans les bonnes conditions avec un process et un tuteur formé, nous avons le trio gagnant, pour une entreprise.

Pour un contrat de professionnalisation et d’apprentissage, l’employeur a la possibilité de désigner un tuteur, mais rien n’est obligatoire non plus. En revanche, si l’entreprise désigne qu’il aura un tuteur pour les alternants et les nouveaux salariés entrants, il devra être volontaire et justifier de 2 ans minimum d’expérience sur la qualification en rapport avec la certification, le diplôme visé.

Enfin, si vous vous formez au tutorat, vous aurez une mission à part entière, car faire son métier et savoir le transmettre sont deux choses différentes. Aujourd’hui, on constate encore qu’il y a beaucoup d’entreprises qui désignent des tuteurs sans vraiment bénéficier d’une véritable préparation. En effet, vous êtes les vecteurs de compétences et de lien avec l’entreprise, sa préparation favorise la cohérence du message auprès du tutoré.

La formation de tuteur implique plusieurs compétences :

  • Une méthodologie, pour concevoir le parcours
  • Des compétences organisationnelles : une bonne gestion du temps notamment pour son propre poste. Auquel s’ajoute un accompagnement tutoral cadré et serein.
  • Une bonne communication : ce binôme tuteur/tutoré constitue une relation professionnelle forte mais avant tout humaine.
  • Une bonne gestion du stress au quotidien afin de dénouer les tensions qui peuvent surgir. 

Point important : si vous n’êtes pas un tuteur manager

La formation au tutorat est donc nécessaire en premier lieu pour délimiter le véritable rôle du tuteur. Car, bien qu’il s’en rapproche par moment, il n’est pas un manager. Il ne doit donc pas donner des ordres opérationnels à son tutoré.

En effet, le tuteur a le rôle de guide, de professeur, de soutien. De plus, il n’a pas d’autorité hiérarchique sur son tutoré mais une directivité pédagogique. Le tuteur d’entreprise doit dès lors fixer uniquement des objectifs sur les compétences à acquérir et sur le développement de ses soft skills.

 Pour conclure :

Le tutorat en entreprise permet de motiver et de fidéliser les salariés les plus expérimentés, en les nommant tuteurs. Cela assure à l’entreprise une transmission de sa culture et de son savoir-faire auprès des nouveaux collaborateurs.
Dans le cadre d’une personne handicapée, le tutorat représente également un excellent moyen d’intégration. 

C’est pourquoi Panache Makers a décidé d’instaurer dans ses modules de formation tutorat initial et recyclage, un point sur le handicap invisible qui représente 80% des handicaps, contre 20% des handicaps visibles, soit 10% de la population souffre d’un handicap invisible, dont 6 à 8% sont des troubles DYS. (source FFDYS)